gallery/37019265_2144091922270935_6785691969948483584_o

​Ballet-comique 

Don Quichotte chez la Duchesse (1743)
J. B. de Boismortier

Les rêves deviennent réalité et la magie prend vie.

Don Quichotte reste le véritable héros de cet épisode du roman de Cervantes, seul à rester fidèle à ses idéaux. Un duc et une duchesse invitent Don Quichotte et son complice Sancho Panza à une soirée chez eux dans le but de distraire leur cour. Les deux hommes sont les plus touchés par une série de blagues sans goût alors que la royauté se moque de leurs deux invités d'honneur. La duchesse fait semblant d'être Altisidore, dans l'intention de détourner Quichotte de son obsession de Dulcinée. Même en tant que reine du Japon, elle échoue. Il y a des combats avec un monstre, une rencontre avec un géant, une chasse à l'ours et même des sorts magiques. D'abord amusant pour les nobles invités, Don Quichotte devient charmant et, à la fin de la soirée, se transforme en un personnage vraiment admirable.

L'intrigue de Charles Simon Favart mêle le comique et le triste, soulignant les thèmes moraux originels de Cervantes. Joseph Bodin de Boismortier, compositeur toujours brillant et brillant, a écrit cette comédie-lyrique pour le carnaval de l'Opéra de Paris en 1743 et son succès immédiat a apporté un soutien et une participation abondants des plus grandes stars de son temps. Don Quichotte chez la Duchesse est nouveau, léger et éblouissant encore de nos jours: une ouverture rapide est suivie de trois actes avec des airs sans arrêt et des danses enjouées. Il y a beaucoup de place pour l'imagination et la fantaisie, et notre ajout de trois artistes de cirque ajoute aux joies de la soirée alors que les rêves deviennent réalité et que la magie se dévoile. Un séjour sans faille.